Pendant la période estivale, les performances nominales de refroidissement des drycoolers ou gascoolers sont dégradées, les conditions de températures maximales d’air extérieur pour lesquelles ils ont été conçus n’étant plus réunies. Des magasins Delhaize ont opté pour la solution Chillbooster.

 

La technologie d’humidification adiabatique a été historiquement développée et proposée par Carel en raison de sa grande polyvalence, de ses économies d’énergie immédiates, et des faibles coûts d’installation et de maintenance. Ces caractéristiques font du chillBooster de CareL une solution de rafraîchissement par évaporation adaptée pour les retrofits et les nouvelles installations. Ce produit équipe désormais plus de 100 magasins Delhaize, la chaîne de supermarchés belge.

Durant l’été 2019, en raison d’une série d’épisodes de canicule, de nombreux magasins de la chaîne Delhaize n’ont pas pu faire fonctionner correctement leurs groupes frigorifiques. En plus d’une baisse globale des performances des chambres froides et des vitrines réfrigérées, ces températures plus élevées ont entraîné la fermeture de plusieurs sites, avec pour conséquence une perte de marchandise et, dans certains cas, forçant les magasins à fermer pendant quelques jours. En raison de ces difficultés et des dommages économiques engendrés, Delhaize a commencé à chercher une solution pour éviter que ces situations ne se reproduisent les étés suivants.

S’affranchir des pics de température

Le système chillBooster adopté a été installé avec succès dans leurs supermarchés répartis sur toute la Belgique. Selon le constructeur, la grande flexibilité de la solution a permis une bonne adaptation aux différents besoins de chacun des plus de 100 sites où chillBooster a été installé. Le choix d’adopter le rafraîchissement par évaporation a permis aux unités existantes de continuer à fonctionner normalement malgré les pics de température, tout en économisant de l’énergie et en apportant un avantage immédiat en termes d’efficacité.

De plus, la technologie chillBooster utilisée avec succès sur des installations existantes, est également intéressante sur les installations neuves: les unités de froid qui ont été calculées pour fonctionner avec cette solution peuvent être dimensionnées différemment, donc être proposées à moindre coût. Contrairement aux systèmes qui n’utilisent pas cette solution de rafraîchissement, grâce à une température d’entrée d’air plus basse (par rapport aux conditions extérieures estivales), il est possible de calculer les installations avec des surfaces d’échange thermique plus petites.

Le constructeur précise avoir dans sa gamme tous les produits nécessaires pour permettre à ses équipes de spécialistes de proposer des solutions complètes pouvant inclure, entre autres, les sondes de température et de pression et les coffrets électriques pour la gestion des unités chillBooster. ?

Principe de fonctionnement

Chillboosterimageduo.jpg

Le principe du dispositif ChillBooster est de restituer de l’efficacité de refroidissement aux dry coolers pendant ces périodes critiques, en abaissant la température de l’air aspiré et en augmentant son taux d’humidité.

Ce rafraîchissement et cette humidification de l’air sont obtenus par brumisation d’eau à contre-courant du flux d’air induit par les ventilateurs des dry coolers. La brumisation d’eau est réalisée au moyen de séries de rampes et de buses de brumisation placées en périphérie des dry coolers.

Chaque litre d’eau évaporé permet un rafraîchissement d’air équivalant à 686 W de refroidissement.

">