DR / Oak Ridge National Labatory
Après un test sur le terrain de mai à juillet 2021, , le système de refroidissement de mur de béton imprimé en 3D, mis au point par différents acteurs dans les locaux du ministère américain de l'énergie, en collaboration avec le Oak Ridge National Laboratory (ORNL), affiche déjà des résultats probants.

Au sein du mur, imprimé par l'entreprise SkyBAAM, se trouve un système de stockage thermique et d'isolation active. Pendant les heures d'inactivités, les tuyaux intégrés transportent l'eau réfrigérée à travers le mur, refroidissant ainsi sa température intérieure. D'une saison à l'autre, le mur distribue ou garde l'énergie en fonction de la demande. Durant l'été, la fraîcheur est ainsi stockée à l'intérieur du mur, puis vers l'espace occupé, en cas de besoin. En hiver, la température du mur est élevée au-dessus de l'espace intérieur et la chaleur est libérée.

Pendant la période de tests, "l'installation intelligente" de 3,6 m² (1.5 x 2.4 mètres) a été soumise à de prévisions dans des conditions estivales du sud-est des États-Unis. Selon les chercheurs, un déploiement complet entraînerait une économie d'énergie d'au moins 8 %. Sur son site, l'Oak Ridge National Laboratory annonce que l'installation Empower "s'adapte aux demandes des utilisateurs et aux installations dans toutes sortes de bâtiments".

D'autres tests à venir

Selon le chercheur de l'OAK Ridge National Labatory, Piljae Im : "les analyses préliminaires montrent que ce prototype a le potentiel d'économiser l'énergie et réduire la consommation lors de fortes demandes. Nos prochaines analyses et modélisations incluront les capacités de l’infrastructure dans d'autres zones climatiques".