L’utilisation des fluides HFO est en pleine expansion dans beaucoup d’applications telles que la réfrigération commerciale ou les pompes à chaleur.

Les gains en termes de performance des fluides A2L HFO ont été prouvés en réfrigération pure, mais les HFO peuvent-ils être utilisés efficacement pour la récupération de chaleur afin de réduire d’avantage la consommation d’énergie ainsi que les émissions totales ? En effet la tendance est de prendre en compte la consommation énergétique globale d’un magasin (production de froid ET de chaud) et non plus la performance intrinsèque de chaque équipement énergétique de manière indépendante.

Ce document présente les résultats d’une étude théorique qui compare les fluides HFO avec le R-744 dans différents scenarii de récupération de chaleur pour un magasin type muni d’une surface de vente de 2300m², et cela sur deux zones géographiques représentant des climats européens tempéré et chaud. En plus d’utiliser le coût de l’énergie et les émissions de CO2 dues aux énergies utilisées pour la production d’électricité dans les pays considérés, l’étude prend également en compte la performance dans un scénario bas coût/faibles émissions.